Le Barathon : Ronan Mazé Quartet + H-Tag + Solex

vendredi 11 novembre 2016 à 18h30

Bars à Tours : Buck Mulligan's / Balkanic / Café-comptoir Colette's

Entrée gratuite

Émergences, c’est aussi une soirée itinérante pendant laquelle le festival prend d’assaut les bars de Tours. Pour l’occasion, l’association Jazz Région Centre assure les rênes de la programmation et invite les Tourangeaux à découvrir trois groupes emblématiques d’une jeune scène jazz locale fertile et audacieuse.

Au Buck Mulligan’s / 18:30

Ronan Mazé Quartet

Ronan Mazé saxophone alto
Valentin Pommeray piano
Ivan Gélugne contrebasse
Axel Gaudron batterie

Ce tout jeune quartet, résolument tourangeau, joue un jazz qui s’installe entre la modernité et la tradition autour du répertoire du saxophoniste Ronan Mazé. On y reconnaît (entre autres) l’influence des grands saxophonistes de l’histoire du jazz, de Wayne Shorter à Brandford Marsalis, de Joe Henderson à John Coltrane.


Au Balkanic / 20:00

H-Tag

Henri Peyrous saxophone soprano
Alexis Heropoulos saxophone ténor
Guillaume Haddad Fender Rhodes
Matthieu Desbordes batterie

H-Tag est né d’une envie commune de façonner autour de la musique une réelle dynamique créative et fraternelle entre enseignants et étudiants de Jazz à Tours (lieu de formation et d’échanges, certes, mais aussi lieu de rencontres et lieu de création, la preuve en est). Le groupe joue un répertoire original constitué de compositions de chaque membre et instrumentiste.


Au Café-comptoir Colette’s / 21:30

Solex

Jean-Luc Cappozzo trompette
Jean Aussanaire saxophones
Patrice Grente contrebasse
Etienne Ziemniak batterie

Quand Solex parle de sa musique, c’est pour citer Ornette Coleman, Don Cherry, Sonny Rollins, Sam Rivers, Franck Lowe, Archie Shepp ou Dewey Redman. Le groupe réunit quatre grands habitués des scènes jazz et musiques improvisées françaises, quatre musiciens qui se connaissent bien et qui partagent leur amour pour ce jazz là, celui qui, depuis trente ans, anime les débats esthétiques et politiques. Celui qui, taillé dans le swing et la sueur, n’exige rien de plus que de se laisser prendre par l’énergie que les musiciens y mettent et rien de moins qu’un immense plaisir d’écoute.